Education canine moderne Posts

Séances de clicker lors d’un après-midi pluvieux avec nos 3 chiens :

  • Passoa, Galga de refuge venue d’Espagne, pleine d’émotions et d’énergie!
  • Mara, Galga rescapée de mauvais traitements en Espagne, hyper sensible et traumatisée humains
  • Amtaro, Akita Inu de 11 ans, éduqué en méthode coercitive devenu récemment adepte du positif!

Une sonnette a été attachée à l’arbre à chats. But du jeu : pour Passoa, sonner pour attirer notre attention plutôt que de grignoter le panier du chat…pour tous, la future sonnette qui sera disposée devant la porte du jardin destinée à sauvegarder les vitres des attaques de papattes sales.

Divers

Notre lapin Pimpan a appris comment tourner sur lui-même, et il est très volontaire! (Moyennant du fenouil frais ou de la carotte croquante… )
Cette vidéo montre l’utilisation du clicker pour marquer l’achèvement d’un comportement – ici le fait de réaliser un tour complet sur lui-même.
Quelques réflexions me viennent lorsque je regarde à nouveau : (suite sous la vidéo)

Le comportement demandé à Pimpan est totalement inutile de son point de vue.
On lui demande de faire un « truc d’humain » et comme c’est pour lui totalement absurde, il ne le fera qu’en échange d’un … salaire? d’un shoot (tiens, faudra que j’essaie de sniffer du fenouil…) ?

D’ailleurs, si on observe bien, Pimpan nous propose déjà une palette de comportements évolués pour nous inciter à lui donner une friandise :

  • il saute sur le lit puis la chaise pour nous suivre
  • il nous regarde fixement
  • il se dresse sur ses pattes arrières en nous regardant

En observant bien Pimpan, et en respectant sa nature, nous avons donc au moins 3 comportements qui sont acceptables pour nous – et pour lui – pour interagir avec nous (car c’est bien le but de la séance, provoquer une interaction avec nous).
Alors oui, on pourrait – et nous le ferons par la suite – renforcer les comportements qui nous plaisent pour associer plus fortement le « fais le beau » à « tu auras une friandise » .
Pimpan est malin, donc il a renforcé cette association tout seul bien avant que nous en vienne l’idée. Sans attente – parasite – de performance de notre part, Pimpan a proposé une interaction avec nous qui a du sens pour lui, et pour nous.

Est-il besoin de préciser que depuis ces observations, le clicker reste sagement dans sa boîte, et que nous avons jour après jour de plus riches interactions avec Pimpan ?

Divers